Que doit comporter un contrat d’intérimaire

contrat d’intérimaire

Le travail intérimaire désigne une activité réalisée durant une certaine période appelée mission, sous contrat déterminé. Une entreprise, qui souhaite remplacer un de ses membres indisponible pour une certaine période, recrutera un salarié intérimaire en s’adressant à une agence spécialisée dans l’intérim et ce pour une durée déterminée. Travailler dans le cadre d’un emploi intérimaire est souvent un choix pour bon nombre de personnes en raison de la diversité des missions, d’une rémunération intéressante mais surtout pour acquérir de nouvelles expériences professionnelles pouvant être très enrichissantes.

Le rôle de l’agence d’intérim

Une agence d’intérim est une agence spécialisée dans le placement ou travail intérimaire. Elle a pour rôle de placer temporairement au sein d’une entreprise cliente, un travailleur intérimaire afin d’effectuer pour ladite entreprise, une mission. Une agence d’intérim peut être spécialisée dans un secteur d’activité bien déterminé ou elle peut être généraliste. Les travailleurs intérimaires déposent généralement un dossier de candidature dans différentes agences afin d’augmenter leur chance d’être recrutés.

Le contrat d’intérim

Le contrat d’intérim est réglementé de la même manière qu’un CDD. L’employé recruté par une entreprise cliente de l’agence d’intérim, tout en restant sous son contrôle, exercera sa mission de façon temporaire. Un travailleur détaché auprès d’une entreprise pour une durée déterminée disposera d’un premier contrat relatif à son détachement avec l’entreprise cliente de l’agence d’intérim à Paris 14 et un deuxième contrat de mission qui le lie avec l’agence d’intérim. Le contrat concernant le détachement de l’intérimaire doit inclure :

  • La raison du détachement de l'employé.
  • Le type du poste à pourvoir en déterminant la mission exacte, sa durée et son lieu, la qualification demandée mais aussi la fiche des risques professionnels liés à l’activité.
  • La liste du matériel de sécurité qui est fourni par l’agence d’intérim.
  • Le montant de la rémunération en incluant les primes de salaires.

Pour ce qui est du contrat de mission, la démarche est identique à celle du contrat du détachement en plus des points suivants :

  • La spécificité professionnelle du travailleur intérimaire.
  • Le mode de paiement du salaire.
  • Les conditions concernant la période d’essai.

Le recours à l’embauche intérimaire

Le recours à l’embauche intérimaire est autorisé dans le cadre d’un recrutement pour un travail saisonnier, pour l’insertion professionnelle en faveur des personnes sans emploi ou pour remplacer un chef d’entreprise commerciale, agricole, artisanale ou industrielle. Toutefois, l’entreprise qui sollicite un intérimaire n’est pas autorisée à le recruter durablement, de l’employer pour remplacer un salarié en grève ou un médecin du travail, ou encore de lui faire effectuer des travaux dangereux.